Comment organiser ses obsèques et en profiter de son vivant ?

24 Mar 2017 par admin, Aucun commentaire »

organiser ses obsèques

Un vivant peut organiser ses obsèques par la rédaction d’un testament qui énumèrent tous ses désirs posthumes. Il est aussi bon de spécifier ses dernières volontés à ses proches pour que sa dépouille reçoive les meilleurs hommages.

Toutefois, il est indispensable de suivre les conseils présentés sur « Assurance-frais-obseques.fr » et de choisir une assurance obsèques avec des garanties fiables pour financer et planifier la cérémonie, les soins post-mortem, l’enterrement ou la crémation, etc.


Dans la suite, découvrez toutes les informations utiles pour savoir comment organiser des obsèques et des idées pour en profiter durant sa vie afin d’aller de l’avant.

Comment organiser ses obsèques de son vivant et tout mettre en œuvre pour rester dans la mémoire de ses proches ?

L’organisation d’obsèques mémorables par les vivants est possible ; il suffit de faire peuvent d’originalité et de personnalisation. En effet, il est nécessaire de mettre son empreinte partout durant les funérailles et de marquer les esprits. Pour cela, quatre conseils sont à suivre :

  1. Rester fidèle à sa personnalité : L’organisateur avisé prévoit toujours des funérailles fidèles à ses convictions et ses habitudes pour évoquer son souvenir dans la mémoire de toute personne présentes pendant le deuil. Pour cela, la cérémonie, le cercueil, les faire-part, etc. sont à choisir avec précaution.
  2. Donner l’impression d’être présent : Plusieurs stratagèmes permettent de communiquer ses idées aux vivants durant et après les funérailles :
    • prévoir la lecture d’un discours rédigé par le défunt durant la cérémonie (le mieux que lecteur soit un bon orateur)
    • passer en revue un enregistrement dans lequel le décédé s’adresse à ses amis et ses proches
    • programmer sur un réseau social des événements ou des commentaires adressés aux amis, à des dates postérieures aux décès
    • payer à l’avance un abonnement chez un fleuriste pour envoyer, durant une année, des fleurs à une personne aimée, etc.
  3. Faire plaisir malgré les circonstances : L’organisateur des funérailles peut prévoir une fête, un banquet ou une soirée pour réunir les personnes qui lui sont chères. Il est aussi intéressant de planifier la livraison de cadeaux personnalisés à des amis et des parents proches.
  4. Programmer des anniversaires mortuaires : Commémorer un décès par les vivants est toujours un bon moyen de garder le souvenir d’un défunt, même plusieurs années après les funérailles.

Les 4 points susmentionnés sont intéressants pour bien organiser des obsèques. Cependant, un bon vivant, qui préfère tout prévoir, commence par choisir une assurance obsèques fiable pour préparer le financement de funérailles décentes.

Organiser des obsèques simulées : comment en profiter pour mieux préparer ses proches à son départ prochain ?

Simuler ses obsèques et observer leur déroulement de son vivant est un bon moyen pour combler les failles et éviter les erreurs d’organisation quand l’inéluctable survient ; c’est aussi l’occasion de préparer son entourage afin de mieux accepter un décès. En quelque sorte, une personne commence à travailler le deuil et aide les autres à gérer sa disparition.

Ce genre d’obsèques simulées à l’avance est bénéfique quand la famille compte des personnes psychologiquement fragiles ou de jeunes enfants. Ces derniers peuvent ainsi assimiler le sens d’un décès et le vivre sans éprouver de malaise persistant.

Les coûts d’une simulation d’obsèques sont raisonnables, il suffit de payer :

  • La location d’un cercueil vide
  • L’achat de quelques bouquets de fleurs
  • Les services d’un maître de cérémonie.

Il est aussi inutile de réserver un funérarium vu la possibilité de tout organiser à domicile ou au jardin et d’inviter les personnes les plus intimes. Au final, les funérailles simulées se terminent généralement dans la bonne humeur et l’organisateur est sûr dès son vivant du bon déroulement de sa cérémonie d’adieu.

Organiser des obsèques factices : comment observer les réactions de ses proches et réagir en conséquence ?

La mode d’organiser des enterrements factices vient de la Corée du Sud et elle sert surtout pour redonner goût à la vie ou prendre de nouvelles résolutions. Il est aussi possible de s’en inspirer pour découvrir les pensées et les réactions des membres de la famille et de l’entourage pour réagir en conséquence de son vivant ou leur préparer des surprises après son décès ; pour cela, il est nécessaire de :

  • Demander les services d’une véritable entreprise de pompes funèbres :

Le recours à une agence spécialisée permet de donner un aspect réaliste aux obsèques factices. De plus, il est plus facile de convaincre les gens d’un décès quand il est annoncé par des professionnels.

Les moindres détails sont revus pour qu’une cérémonie d’adieu soit organisée et qu’un cercueil scellé soit présenté à la vue de tous.

  • Choisir scrupuleusement ses complices et les mettre au secret :

Deux ou trois personnes de confiance sont à choisir pour permettre une meilleure organisation du faux enterrement et convaincre les autres personnes qu’un décès a bien eu lieu. Elles sont menées à bien coordonner leur scénario pour éviter de se contre dire en cas de questionnement.

  • Recourir aux nouvelles technologies pour espionner les personnes présentes à distance :

L’installation de mini-caméras et de micros dissimulés est nécessaire pour observer et entendre ce qui se passe. Les déclarations des présents révèlent parfois des surprises intéressantes. De plus, l’absence de certains sans raison est le signe d’indifférence.

  • Savoir apparaître au bon moment avec de bonnes explications après le simulacre :

Les complices ont à préparer les personnes en deuil pour la résurrection du « pseudo-défunt » ; ils leur déclarent qu’il s’agit d’une cérémonie funéraire factice. Par la suite, le « faux-décédé » présente ses remerciements et des explications convaincantes sans annoncer ses résolutions et ses impressions envers qui que ce soit.

Il est aussi possible de prévoir une réception et de sabrer le champagne pour fêter l’évènement et faire oublier l’amertume d’un décès.

L’organisation de fausses funérailles du genre permet à une personne vivante de savoir à qui faire confiance ou les personnes les plus méritantes pour leur léguer son héritage. Néanmoins, une question est à se poser : « Est-il bon de découvrir ce que pensent les autres de moi, au risque de découvrir leurs sentiments les moins affectueux ? »

Laisser un commentaire